+34 691 267 797
info@culibillas.com

La légende de Formigal Anayet et Arafita étaient deux dieux qui habitaient dans la vallée, ils étaient pauvres, mais cela leur importait peu car ils avaient une fille intelligente et d'une grande beauté : Culibilla. Elle recevait de nombreuses offres du mariage qu'elle repoussait toujours pour vivre à côté de sa famille et des animaux de la forêt, (les blanches fourmis étaient ses grandes compagnes de jeux). Balaitus, qui était le grand dieu des Pyrénées, est tombé amoureux d'elle. Il maniait les orages et les éclairs à sa guise et les montagnes tremblaient quand il était agacé. Culibilla l'a repoussé comme tout autre prétendant et Balaitus a juré de l'enlever. Le jour de son enlèvement la déesse Culibilla a crié : « À moi toutes les fourmis!!! », et des millions de fourmis blanches ont commencé à la recouvrir. Balaitus, épouvanté, a pris la fuite. Culibilla s'est enfoncée un poignard pour garder dans son cœur toutes ses fourmis blanches. Sa poitrine est maintenant le rocher Foratata qui protègent les habitants du lieu qui se promènent dans la vallée, et leur permettent d’écouter les battements du cœur de la déesse. Depuis il n’y a plus de fourmis blanches à Formigal car Culibilla les a toutes gardés.